Le jour des funérailles, c'est l'entreprise de pompes funèbres choisie pour l'organisation des obsèques qui se charge du transport du corps. Le transport du cercueil se fait dans un véhicule funéraire agréé, appelé également corbillard.

Ses fonctions sont multiples :

  • Transport du corps, des gerbes de fleurs, des articles funéraires ;
  • Transport du personnel de pompes funèbres ;
  • Transport d’un ou de plusieurs membres de la famille du défunt désireux d’accompagner le corps pendant le trajet.

Le véhicule funéraire dépose le corps sur les lieux de ses funérailles : monument religieux, crématorium, etc. Il peut être suivi par un véhicule porte-couronnes destiné à transporter les fleurs qui n'entrent pas dans le corbillard.

Législation pour le corbillard

Article R. 2223-116 : Tout véhicule de transport de corps après mise en bière comporte un compartiment funéraire destiné à accueillir un ou plusieurs cercueils, séparé de façon étanche de la partie de l'habitacle réservé au conducteur et aux passagers. Le compartiment funéraire peut être constitué d'un caisson rigide, fermé, étanche et inamovible par rapport à la caisse du véhicule, recouvrant intégralement le cercueil.

Article R. 2223-117 : S'il est vitré, le compartiment funéraire doit comporter un procédé d'occultation visuelle pour les besoins des transports sur moyenne et longue distance. La surface interne du compartiment funéraire est lisse, imperméable et susceptible d'être lavée et désinfectée de façon quotidienne sans corrosion.

Le compartiment funéraire comporte un dispositif de guidage du cercueil et l'amortissement des chocs lors du chargement ou du déchargement. Il comprend par ailleurs un dispositif assurant le blocage complet du cercueil pendant le transport. Les portes d'accès au compartiment funéraire doivent pouvoir être bloquées en position ouverte. La dépose de la roue de secours doit pouvoir s'opérer sans déchargement du cercueil.

véhicule funéraire corbillard   véhicule funéraire transport corps