Après avoir été veillé à son domicile ou au sein d’un funérarium, ou encore conservé avant son inhumation ou sa crémation dans une chambre froide de la chambre funéraire, le défunt qui en a exprimé préalablement le choix est introduit, dans son cercueil scellé, dans le four du crématorium pour y être brûlé à une température avoisinant les 900°C. Cette étape est dénommée « mise en flamme » et dure en moyenne 90 minutes.

L’entourage peut assister à l’incinération au travers d’une vitre ou sur un écran de télévision. Une fois le cercueil et les vêtements transformés à l’état de gaz, et le corps réduit en cendres, celles-ci sont récupérées et scellées dans une urne funéraire qui sera confiée à l’entourage le jour même, ou un autre jour si personne n’est resté assister à la combustion du corps. L’urne funéraire devra ensuite être conservée dans un lieu déterminé par la famille : Columbarium, Jardin du Souvenir, Arbre du Souvenir, etc.

Dans le cas où aucune décision ne serait prise dans l’immédiat concernant l’endroit où entreposer l’urne funéraire, le crématorium propose aux familles de conserver celle-ci une année durant, moyennant une redevance.